Fondation Marius Jacob

Outil financier collectif et autogéré pour soutenir des resistances, des alternatives et des luttes.

EN QUELQUES MOTS
La Fondation Marius Jacob est un outil financier collectif et autogéré pour soutenir des activistes, collectifs et mouvements sociaux de base qui luttent pour transformer notre société.

POURQUOI?
Nous ne voulons pas d’un monde où la seule perspective serait de voir grimper les degrés et diminuer les solidarités.
Nous devons agir à tous les niveaux pour construire des sociétés qui placent les personnes et la biosphère au cœur de ses préoccupations et qui rejettent toutes formes d’exploitation ou de domination. Cela passera notamment par la création d’alternatives radicales, l’action directe et la résistance à l’injustice et à la destruction du vivant, en assumant une complémentarité des tactiques.

Mission-Vision-Actions

Ce que nous faisons

Plusieurs types de soutiens sont actuellement proposés par la Fondation:

LE FONDS « MARIUS JACOB »

Notre fonds collectif permet d’octroyer tous les deux mois des bourses pour soutenir financièrement des activistes, collectifs et mouvements sociaux.

En savoir plusFaire une demande
LE FONDS ANTI-REPRESSION

Il s’agit d’un soutien financier pour soutenir les victimes de répressions juridiques dans le cadre d’un engagement militant ou face à des violences policières.

En savoir plus
LES FONDS SPECIFIQUES

Les collectifs qui le désirent peuvent faire la demande pour la création d’un fonds spécifique pour auto-financer leurs activités ou pour financer une thématique spécifique (en lien avec la mission et les valeurs de la Fondation).

En savoir plus

Notre fonctionnement

HORIZONTALITE et AUTOGESTION
La Fondation fonctionne en autogestion. Les différentes tâches sont réparties entre divers groupes de travail et c’est l’assemblée qui fixe les orientations stratégiques et politiques de la Fondation. Les décisions d’attribuer les bourses sont prises par un comité de personnes tirées au sort.

MUTUALISATION et AUTONOMIE FINANCIERE
Pour financer la Fondation, nous comptons sur notre capacité collective à mutualiser (en étant nombreux·ses) un pourcentage de nos revenus (par exemple 1 ou 2%), mais aussi à aller chercher des dons plus ponctuels ou des legs.

LUTTES CONTRE LES DOMINATIONS
La Fondation est consciente de la nécessité de rendre sa dynamique la plus accessible et inclusive possible afin d’éviter de reproduire ou renforcer des dominations. Les processus expérimentés (par exemple pour le tirage au sort) cherchent notamment à limiter la place des personnes privilégiées.

PARTICIPER

Toute personne désirant offrir de son temps ou/et de son argent pour un tel projet est la bienvenue.

Financer la Fondation permet de fournir des ressources nécessaires aux mouvements sociaux de base !

PARTICIPER AU FONDS DE MUTUALISATION

Le meilleur moyen de soutenir la Fondation, c’est de donner (minimum) 1% de tes revenus mensuellement. Cela permet d’alimenter le fonds principal de la Fondation et d’assurer son autonomie. Cela donne le droit de participer à l’assemblée.

Devenir mutualisateur.trice
FAIRE UN DON OU UN LEG PONCTUEL

Il est aussi possible de faire un don ponctuel
N° de compte:  BE65 5230 8110 3896
BIC : TRIO BE BB
Banque : Triodos Bank
Nom : Fondation Marius jacob

PARTICIPER A UN GROUPE DE TRAVAIL

Actuellement, nous cherchons encore activement des personnes pour la communication, la finance ou encore la coordination de la Fondation.

DEVENIR AMBASSADEUR.DRICE

Les ambassadrices et ambassadeurs ce sont des personnes qui s’organisent pour relayer l’existence de la Fondation et essayer de trouver des nouveaux.elles participant.e.s.

Avancements et financement

La Fondation a été créée le 13 mai 2019, avec 41 membres! Dès mars 2020, les premiers financements seront octroyés. Vous pouvez suivre l’évolution des contributions ci-dessous:
(mise à jour : 14/09/2020)

Fonds propres récoltés

Mutualisation effective des
revenus de 45 mutualsiateur.ices
(par mois)

soutiens pour une valeur totale
de  8850€

Rejoins-nous!
Car comme disait Marius:

« Le droit de vivre dignement ne se mendie pas, il se prend »

« La lutte ne disparaîtra que lorsque les Hommes mettront en commun leurs

joies et leurs peines, leurs travaux et leurs richesses, que lorsque tout
appartiendra à tous. »

Marius Jacob, voleur anarchiste, 1905